La SpaceDSL : idéale pour surfer sur Internet en Afrique

Le 25 janvier 2012
La SpaceDSL : idéale pour surfer sur Internet en Afrique

La technologie SpaceDSL a récemment été présentée à Paris par le groupe Afrique Telecom. Le pack est d'ores et déjà présenté comme la parade nécessaire pour l'accès internet dans les zones les plus reculées d'Afrique.

Le SpaceDSL lancé à Paris

Afrique Telecom a procédé au lancement de son SpaceDSL le 18 janvier 2012 à Paris. Présenté par le PDG du groupe, le procédé propose une connexion Internet haut débit par satellite et est perçu d'ores et déjà comme révolutionnaire concernant l'accès internet en Afrique. En effet, grâce un kit d'à peine 3 kg incluant une parabole, un modem et des câbles, le SpaceDSL est un véritable système satellite offrant plusieurs avantages pour les régions les plus reculées : coût très accessible, débit élevé, facilité d'installation et absence d'abonnement obligatoire. Toutes ces qualités font de ce système le service idéal pour un meilleur accès Internet en Afrique. Afrique Telecom, présent en Afrique depuis 2005, n'a pas manqué de souligner à travers son PDG tous ces points lors du lancement du service dans la capitale française.

Une technologie adaptée à l'Afrique

La technologie sera particulièrement adaptée à l'Afrique notamment à ses zones rurales encore très peu couvertes par Internet. En effet, les rares zones qui disposent actuellement du haut débit et des infrastructures nécessaires se concentrent dans les plus grandes villes. Même dans ces régions, le système 3G et le satellite, encore trop cher, manquent de fiabilité regrette ainsi Phillipe Tintignac dans son intervention. Si le SpaceDSL coûte encore 750 euros, Afrique Telecom espère intéresser les administrations délocalisées, les postes de frontières ou de douanes, les ONG, les écoles, les petites entreprises ou encore, les cybercafés. SpaceDSL est actuellement le seul système de liaison par satellite ne nécessitant aucun abonnement ni aucun engagement au monde. Pour lancer le service, cinq pays partenaires ont déjà procédé aux premières commandes de 60 kits chacun : le Gabon, le Congo-Brazzaville, le Cameroun, le Mali et Madagascar.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !

© Copyright 2019 All Rights Reserved.