Le groupe TELMA entend contribuer au développement de Madagascar.

Le 24 octobre 2009
Le groupe TELMA entend contribuer au développement de Madagascar.

Avec le backbone national, le groupe TELMA entend contribuer au développement du NTIC à Madagascar. Les Nouvelles technologies de l’informatique et de la communication étant boostées par une fibre optique à haut débit, c’est le développement de la Grande île même qui est en jeu. C’est ainsi que le groupe TELMA, opérateur mobile à Madagascar, définit ses objectifs : rendre la télécommunication accessible à tous les malgaches via les NTIC et le haut débit et booster l’économie du Pays.

Madagascar sera le pays émergent d’Afrique

Une telle motivation n’est pas venue par hasard chez TELMA. Au vu des potentialités de l’île, l’équipe dynamique du groupe fait tout pour atteindre leur objectif. En effet, à part la communication qui est indéniablement un moteur de développement rapide et efficace, d’autres raisons font que Madagascar puisse devenir dans quelques années le pays émergent de la zone Afrique. La population malgache est jeune et dynamique avec 45% des 19,5 millions d’habitants âgés de moins de 15 ans ; les ressources naturelles sont abondantes et attendent à être exploitées ; la beauté de l’île va certainement drainer de nombreux visiteurs surtout avec l’avènement futur de la fibre optique  …etc. Il s’avère par conséquent primordial que Madagascar s’ouvre avec le monde entier. Le Télécom Malagasy veut donner les moyens nécessaires aux particuliers et aux entreprises du pays pour que le pays aille de l’avant.

Telma donne les moyens.

Madagascar doit être relié au reste du monde pour qu’il devienne le « Hub » de l’Océan Indien. Etant un des contributeurs du câble EASSy en Afrique, Télécom Malagasy a déjà permis à plusieurs grandes villes de l’île à se communiquer via la Backbone national, un réseau de fibre optique long de 2000 km. Des boucles de redondance et des connexions supplémentaires optimiseront encore plus les correspondances entre les villes, dont certaines ont été longtemps enclavées. Au final 3 000 kilomètres de fibre optique desserviront tout Madagascar, et ce à partir de 2010. Les grandes entreprises et les administrations importantes de la grande île seront par ailleurs connectées directement avec le backbone national. Parallèlement, afin de préparer le pays à l’avènement du haut débit et la démocratisation de l’internet et des NTIC, le groupe TELMA propose également la haute technologie en NTIC à ses clients. Les professionnels sont les premiers bénéficiaires avec le téléphone BlackBerry, le Xdsl et la clé USB 3G+. Désormais, Madagascar est prêt à accueillir sa révolution NTIC.

Hasina R. L.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !

© Copyright 2020 All Rights Reserved.