Comment limiter le bruit en open space ?

Le 5 septembre 2012
Comment limiter le bruit en open space ?

L'open space s'impose désormais comme mode d'organisation standard des bureaux de grandes entreprises comme des sociétés offshore. Cet aménagement reste toutefois vulnérable aux bruits. Quelques conseils s'imposent pour réduire sensiblement les nuisances sonores dans ce lieu de travail.

Du choix de l'organisation du plateau

Adopté par plus de 60 % des entreprises, l'open space encourage la convivialité entre collègues, détruit les barrières hiérarchiques et facilite la communication entre les équipes. Seulement, de ces nombreux avantages découle un véritable fléau pour les entreprises : le bruit. Il va de l'intérêt de chaque société de s'intéresser à l'organisation de son espace de travail de façon à limiter les nuisances sonores. La concentration et la productivité des employés en dépendent. Ainsi, les box de l'open space doivent être séparés par un cloisonnement adéquat, destiné à isoler partiellement l'espace de travail de chacun. Il est également primordial de bien délimiter les zones de circulation et isoler les pièces à usage commun : imprimantes, fax, télécopieurs, salle de réunion, salle de vidéo-conférence, etc.

Du choix des matériaux et des moyens techniques

La limitation des bruits en open space dépend du type de matériaux et des appareils utilisés dans le local. Ainsi, bien avant l'aménagement des équipes sur le plateau de travail, le dirigeant doit s'assurer des performances d'insonorisation des cloisons à mettre en place. Les professionnels sauront lui recommander les meilleures séparations acoustiques du marché, généralement fabriquées avec des matériaux de qualité tels l'aluminium mélaminé, les verres stadipe ou les parements en placostyl. L'isolation du plancher, et du plafond, par un matériau non réverbérant comme la moquette améliore également les flux sonores dans l'open space. Le choix des appareils – ordinateurs, imprimantes, fax, téléphones, etc. — est également déterminant.

Du respect d'un code de conduite collectif

L'organisation de l'espace et l'utilisation de matériaux acoustiques seuls ne suffisent pas à réduire les bruits en open space. Pour parvenir à cette fin, mieux vaut s'attaquer directement à la source du problème : les employés eux-mêmes. Faudrait-il alors encourager tous les collaborateurs à faire preuve de respect mutuel et de professionnalisme durant les heures de travail, en évitant de s'interpeller bruyamment, d'échanger des informations non professionnelles à haute voix ou de passer des appels personnels depuis son box. Les coups de fil d'ordre privé devraient être ainsi reçus ou passés depuis un lieu réservé et isolé. Chacun peut en outre demander à ses collègues un minimum de silence durant les heures chargées, pour mieux se concentrer sur les tâches prioritaires.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !

© Copyright 2019 All Rights Reserved.