Les travailleurs en open space moins productifs ?

Le 24 juillet 2013
Les travailleurs en open space moins productifs ?

L'agence américaine Gensler, spécialisée en design et architectures, a cherché à déterminer s'il y a une relation entre la productivité des employés et leur cadre de travail. L'étude menée par ce cabinet démontre que les cadres travaillant en open space ne fournissent pas forcément le meilleur rendement

L'open space n'est pas le meilleur aménagement

L'étude réalisée par Gensler indique dans ses conclusions que l'aménagement de bureau en open space est loin d'être la meilleure alternative pour encourager les cadres à travailler efficacement. Le cabinet de conseil explique que les trois quarts des cadres évoluant dans un espace collégial sont conscients qu'ils ne sont pas en possession de tous leurs moyens lorsqu'ils se trouvent dans cette condition. Cette enquête constitue donc une antithèse des théories selon lesquelles, les employés sont plus à leur aise et que cette option favorise les échanges et l'esprit d'équipe.

Les travailleurs dénoncent un mal-être

La société Gensler explique que les travailleurs placés dans un espace collégial ont énormément du mal à se concentrer sur leur tâche. En plus des nuisances sonores, les discussions stériles engagées sur la table d'à côté n'intéressent pas forcément le technicien qui doit rédiger son rapport de mission. Les employés dénoncent de ce fait un mal-être affirmant que l'open space tend à imposer les échanges entre les collaborateurs plutôt que de les favoriser. Ce qui compromet sérieusement leur motivation. Ces problèmes invitent les dirigeants d'entreprise à réfléchir sur la question, mais ces opérateurs doivent également garder un œil sur la situation financière de leur société.

La norme NF EN ISO 3382-3 peut aider les entreprises

Le bruit constitue le principal ennemi des travailleurs. Avant d'aménager dans un bureau ouvert, le dirigeant d'entreprise a la possibilité de mesurer le niveau de nuisance sonore du lieu de travail dans lequel il envisage de placer ses collaborateurs. L'entrepreneur peut se référer aux dispositions de la norme NF EN ISO 3382-3 pour évaluer la qualité acoustique des locaux. Il faut également savoir que d'autres paramètres comme l'emplacement du mobilier influent sur les performances sonores du bureau en open space. Les données techniques obtenues par le mesurage des nuisances acoustiques aideront dans l'aménagement du cadre de travail.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !

© Copyright 2020 All Rights Reserved.