Recherche vocale et référencement font-ils bon ménage ?

Le 13 juillet 2015
Recherche vocale et référencement font-ils bon ménage ?

Siri, Cortana, Google Now... autant d'applications permettant une recherche vocale et qui gagnent actuellement de plus en plus de terrain en termes de requête sur le Web. Le référencement se doit de réagir en conséquence.

Recherche vocale, une technique qui a le vent en poupe

Une enquête récente menée par Google aux États-Unis confirme la position dominante de la recherche vocale dans l'univers du Web. En effet, 55 % des adolescents contre 41 % des adultes recourent à cette technique de manière quotidienne. 89 % d'entre eux croient même que celle-ci va s'imposer prochainement comme la seule technique de recherche.

Très prisée par les utilisateurs en mobilité, la recherche vocale se fait en grande partie depuis les terminaux mobiles. En 2014, le nombre de recherches effectuées sur ce type de support s'est même révélé supérieur à celui réalisé sur les ordinateurs, ordinateurs portables inclus.

Cette tendance est à mettre sur le compte de deux facteurs : l'avènement des smartphones et le développement croissant des applications de recherche vocale par les géants de l'informatique comme Google et Microsoft.

Référencement, le dos au mur

Le référencement se trouve fortement bousculé par l'avènement de la recherche vocale. Les changements portent surtout sur deux éléments. Il y a tout d'abord les requêtes qui deviennent longues et sont formulées en grande partie sous forme de question. Grâce à des assistants de recherche vocale performants développés par les géants de l'informatique, celles-ci sont également émises avec beaucoup moins de fautes d'orthographe et syntaxiques.

De ce fait, le second élément qui n'est autre que le mot-clé est en passe de perdre toute son importance, car il est remplacé par des phrases et expressions complètes.

Pour ne pas trop subir ces changements de grandes envergures, le référencement se doit de réagir et vite. Les spécialistes suggèrent déjà quelques solutions. Parmi celles-ci figure la mise en avant des stratégies correspondant à l'effet de « longue traine ». Il faut également créer des contenus à partir de simples questions très récurrentes telles que « comment réparer ma voiture de marque X ? ». Le développement rapide, des plateformes d'échanges et d'interactions comme les pages de forums, est aussi à envisager.



  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !

© Copyright 2019 All Rights Reserved.