« Mobile friendly » : un critère de pertinence pour les moteurs de recherche

Le 19 novembre 2015
« Mobile friendly » : un critère de pertinence pour les moteurs de recherche

C'est un projet qui date déjà de 2013 pour Google, mais depuis le 21 avril dernier, il a officialisé le lancement d'un nouvel algorithme qui privilégie les sites web compatibles mobile. Une compatibilité qui est devenue un véritable critère de pertinence pour son algorithme. Les autres principaux moteurs de recherche suivent l'exemple.

Après Google, Bing s'y met aussi

Comme la plupart des internautes utilisent actuellement des appareils mobiles pour se connecter à Internet, c'est sûrement une bonne idée de vouloir adapter l'affichage des sites web pour les écrans des smartphones et tablettes tactiles. Pour les simples utilisateurs, ce n'est qu'une question de confort visuel, mais pour les professionnels, l'histoire est tout autre. En effet, cette compatibilité est devenue indispensable, car elle affecte désormais le référencement dans les moteurs de recherche. Pour ne pas accuser trop de retard, Bing - le moteur de recherche de Microsoft – a également annoncé la mise à jour de son algorithme de recherche pour le label « site mobile ». Suivant les traces du leader du marché, Bing veut aussi impacter positivement les sites web optimisés pour les appareils mobiles dans ses SERPs.

Pourquoi opter pour un site web "mobile friendly" ?

Logiquement, pour les entreprises qui utilisent le webmarketing, le positionnement dans les moteurs de recherche est primordial. La visibilité du site web est importante pour une stratégie commerciale. Selon une étude effectuée concernant le trafic sur Internet, le site web qui se trouve en première position reçoit plus de 33 % de clics, les suivants n'en reçoivent que 18 %, 11 % et 8 % . En matière de classement dans le SERP, le label « mobile friendly » est donc une nouvelle tendance à suivre pour les entreprises si celles-ci ne veulent pas perdre de la place dans les moteurs de recherche. Au moment où Google a annoncé sa mise à jour, plus de 64 % des sites web français, tous secteurs confondus, n'étaient pas encore prêts pour le mobile. Google et Bing disposent chacun d'un test de compatibilité pour ces nouvelles mises à jour. À vos tests !

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !

© Copyright 2019 All Rights Reserved.