La licence de Madamobil est remise en question au tribunal de référé

Le 10 novembre 2009
La licence de Madamobil est remise en question au tribunal de référé

Le quatrième opérateur en téléphonie mobile présent à Madagascar se heurte actuellement à des problèmes avec les autorités locales pour pouvoir commencer à offrir ses services. Déjà présent dans l’île depuis 2008, Madamobil, tel est son nom, a racheté à Intercell sa licence d’exploitation et a baptisé son réseau « Life ». C’est cette licence délivrée par l’Omert qui pose aujourd’hui problème.

Madamobil a des problèmes avec sa licence depuis septembre 2009

Après le dépôt de bilan de la société Intercell, ancien opérateur en téléphonie mobile à Madagascar, Madamobil a racheté la licence de ce dernier en juin 2008. Avec déjà trois autres opérateurs fonctionnels en lice, à savoir Orange Madagascar, Zain (anciennement Madacom puis Celtel) et Telma, Life veut gagner une part des marchés sur la grande île. Mais déjà depuis quelques temps, Madamobil est confronté à des problèmes administratifs qui retardent le lancement de ses services. L’opérateur a déjà voulu participer au salon International de l’Innovation des Technologies (SIIT) qui s’est tenu à Andranomena Septembre dernier, mais faute d’autorisations, la marque Life n’a pas pu présenter ses offres au grand public.

Malgré le gel de sa licence, Life est prêt pour la concurrence.

Alors que tout est fin prêt pour lancer ses opérations, le réseau Life ne peut pas encore fonctionner. Madamobil a déjà tout mis en place. Le réseau Life se dote déjà de 45 stations de base à Antananarivo et 2000 distributeurs sont prêts à séduire le public avec les offres de Madamobil. La société a déjà sous ses responsabilités le revenu mensuel d’une centaine d’employés. 40 millions de dollars ont déjà été engagés depuis la mise en place du réseau Life et d’ici cinq ans, 300 millions de dollars supplémentaires seront investis. Selon Patrick Pertegnazza, un administrateur de Madamobil, l’opérateur espère atteindre 2 500 000 d’abonnés en cinq ans, c’est-à-dire 30 % du marché. Mais le fait est que l’administration a ordonné le gel de la licence de l’opérateur et l’interconnexion avec les autres réseaux en service n’a pas encore pu être établie. Le dossier est encore sujet à révision depuis septembre 2009.

Madamobil et l’Omert perd en référé contre Intercell

Désormais, l’affaire est entre les mains du Tribunal. En effet, le syndicat des anciens employés d’Intercell ont remis en question la validité de la licence de Madamobil. Fin octobre, le Tribunal de référé a prononcé son verdict. Madamobil perd le procès et du coup, l’Omert ou l’Office Malagasy d’Etudes et de Régulation des Télécommunications s’est vu remis en question son autorité, car c’est lui qui a donné l’aval pour que Life puisse exploiter le réseau d’Intercell. Selon un haut responsable de la société Madamobil, ce n’est qu’une décision en référé. L’affaire sera jugé ultérieurement sur le fond. Il considère que le procès n’est pas du tout fondé. Le Procès dit-il, est injustifié puisque l’Omert a déjà délivré la licence il est aussi tardif du fait que l’affaire ne surgit que seulement un an après la décision de l’Omert, mais surtout, ce procès est irresponsable, des centaines d’emplois et l’avenir de la télécommunication de la Grande île étant en jeu. Madamobil espère néanmoins que cette histoire connaîtra bientôt un dénouement heureux, d’autant plus que Life vaut déjà des dizaines de millions de dollars d’investissement.

Hasina R. L.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !

© Copyright 2021 All Rights Reserved.