À quand le très haut débit pour les particuliers malgaches ?

Le 10 octobre 2012
À quand le très haut débit pour les particuliers malgaches ?

Telma a créé la sensation il y a quelques semaines en déployant l'ADSL Pro, un réseau très haut débit réservé aux professionnels. Du coup, les particuliers se mettent à rêver…

Internet très haut débit : priorité aux professionnels

Longtemps attendu dans la Grande-Île, le réseau internet par fibres optiques commence à gagner du terrain. Après les principales institutions gouvernementales – Présidence, ministères, universités, etc . — et autres centres stratégiques, les professionnels ont désormais accès au très haut débit. Telma a en effet déployé vers la fin septembre la nouvelle offre ADSL Pro. Le bouquet propose un débit oscillant autour de 20 Mb/s, un mouvement tout simplement 20 fois plus rapide que celui disponible via un pack classique ADSL. Qu'à cela ne tienne, ce forfait s'adresse uniquement aux entreprises privées et publiques œuvrant sur le territoire malgache. Les particuliers n'y auront accès qu'à une date ultérieure... encore inconnue.

Une formule tombée à point nommé

L'ADSL Pro de Telma répond aux nouvelles exigences nées de l'évolution des activités des sociétés concernées. Les entrepreneurs deviennent de plus en plus dépendants des nouvelles technologies de télécommunications dans leur travail. Partage de fichiers, navigation, échanges de mails, utilisation supports vidéo et virage vers le cloud... autant de paramètres font de l'internet très haut débit une priorité pour le progrès des activités des professionnels. Et à grande échelle, le développement de Madagascar, dont l'économie est davantage tournée vers les secteurs secondaires et tertiaires, en dépend. Les entreprises offshore implantées à Madagascar bénéficieront particulièrement des nouvelles fonctionnalités possibles grâce à l'arrivée du très haut débit dans la sphère professionnelle.

À quand le tour des particuliers ?

Le lancement d'ADSL Pro Telma constitue un excellent indicateur du développement d'internet dans le milieu professionnel à Madagascar. Cette initiative tend toutefois à occulter le retard pris par le pays dans le déploiement d'un réseau très haut débit accessible au grand public. Évoqué à maintes reprises, l'internet « 3G+ » est resté au stade de projet ou de marque commerciale pour une grande partie des FAI malgaches. Les particuliers devront probablement attendre encore un certain temps avant de voir un vrai réseau très haut débit, en ligne avec les standards internationaux.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !

© Copyright 2019 All Rights Reserved.