Chrome 29 débarque avec l'Omnibox, ainsi que la WebRTC pour mobile

Le 16 août 2013
Chrome 29 débarque avec l'Omnibox, ainsi que la WebRTC pour mobile

La version 29 du navigateur Google Chrome vient d'être lancé, disponible sur plusieurs plateformes : Windows, Mac et Linux.

Une navigation plus facile et plus pertinente avec Omnibox

L'Omnibox constitue le principal élément nouveau, par rapport au Chrome 28. Cet outil permet à l'internaute de taper l'adresse d'un site internet, ou de faire une recherche web dans une même zone : dès que les premiers mots sont tapés dans le champ, Google propose des suggestions de recherche ou des propositions de sites internet, généralement en relation avec les derniers sites visités par l'utilisateur. D'après les responsables chez Google, ces suggestions seront plus pratiques, d'un point de vue contextuel et temporel.

Restauration facile des paramètres par défaut

Dans sa nouvelle version, le navigateur Chrome peut désormais être restauré à ses paramètres d'usine, en quelques clics. Ainsi, toutes les valeurs par défaut du navigateur seront appliquées aux différents paramètres, excepté les signets ajoutés par l'utilisateur, les applications Chrome ainsi que le thème graphique de Chrome. Ainsi, il est plus pratique de restaurer ces paramètres lorsque cela est nécessaire, lors d'un changement d'utilisateur de l'ordinateur par exemple.

Le WebRTC disponible sur la version Androïd de Chrome 29

Dans sa version Androïd, le Chrome 29 adopte déjà la technologie de pointe avec l'interface WebRTC. Cette application sert notamment à établir des tchat vidéo dans le navigateur, sans nécessiter l'installation de plug-ins ou d'autres add-ons. Il est important de rappeler que sur les versions de Chrome pour ordinateurs de bureau, cette technologie était déjà disponible dans la version précédente.

25 failles corrigées grâce aux correctifs de Chrome 29

Le navigateur Google Chrome 29 apporte par ailleurs une meilleure sécurité des données de l'utilisateur, car son correctif apporte la correction de 25 failles de sécurité, pour la plupart considérées comme dangereuses. Dans la version 28, ce navigateur présentait en effet des failles qui le rendaient très vulnérable des hackers, par exemple concernant les mots de passe enregistrés.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !

© Copyright 2019 All Rights Reserved.