Eye Tracking : les utilisateurs regardent les SERP Google autrement qu'en 2005

Le 17 octobre 2014
Eye Tracking : les utilisateurs regardent les SERP Google autrement qu'en 2005

D'après une étude publiée récemment par la société Mediative qui s'est basée sur l'oculométrie ou Eye-tracking, les internautes actuels regardent les SERP de Google autrement. Le fameux « triangle d'or » de 2005 a complètement disparu.

L'évolution des SERP a influencé le clic-utilisateur

Septembre dernier, la société Mediative a effectué une étude d'oculométrie étonnante pour comprendre comment les internautes d'aujourd'hui visualisent les résultats de recherche de Google comparativement à l'année 2005, période par laquelle la notion de « triangle d'or » a vu le jour. L'étude a montré que l'évolution des pages des résultats de recherche de Google au cours de ces dernières années a complètement influencé le comportement de clic-utilisateur. Depuis son lancement en 1999, Google a apporté de nombreuses nouveautés à ses SERP pour faciliter les recherches des utilisateurs en mettant à jour régulièrement son algorithme d'au moins 120 fois.

Le « triangle d'or » a changé en « f »

En 2005, l'internaute regarde en premier lieu la partie supérieure à gauche des résultats de recherche avant de s'intéresser aux autres éléments, c'est ce que l'on appelle communément la notion de « triangle d'or ». Le champ de vision de l'utilisateur est ainsi focalisé sur les trois premiers liens proposés par Google. Mais maintenant que Google a introduit de nouvelles fonctionnalités dans ses résultats comme le « knowledge graph » ou « connaissance graphique », l'internaute réagit autrement et se focalise d'avantages sur les résultats contenant des images et de vidéos. Ces derniers se positionnent le plus souvent en 2e ou 3e rang. L'étude a ainsi montré que le « triangle d'or » a pris la forme d'une lettre « f ».

Les conséquences

L'intégration de nouveaux éléments sur les pages des SERP de Google a apporté de nombreux changements sur la façon dont les internautes les visualisent. Désormais, il y a plus de résultats à regarder et les utilisateurs ne passent qu'environ 1,17 seconde sur chacun d'eux avant de cliquer contre 2 secondes en 2005. Ils cliquent les liens plus bas sur la zone où se trouvent des éléments visuels comme les images et les vidéos au lieu du carrousel local. L'avènement des appareils mobiles a entre autres réduit le nombre de clics générés par les résultats payants se trouvant sur la colonne de droite puisque les utilisateurs sont obligés de faire des recherches à la verticale et non plus à l'horizontale.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !

© Copyright 2021 All Rights Reserved.