Birger Indian Ocean, une entreprise informatique mauricienne débarque

Le 22 juin 2012
Birger Indian Ocean, une entreprise informatique mauricienne débarque

Les NTIC font partie des rares secteurs qui arrivent à se maintenir dans un contexte de crise politique sans précédent. Birger Indien Ocean succursale de la firme mauricienne Blanche Birger vient d'ouvrir ses portes dans la capitale tananarivienne au mois de mai dernier.

Apporter une expertise mauricienne

Birger Indian Ocean (BIO) apportera son expertise en matière de technologie aux entreprises du secteur privé malgache. L'opérateur est surtout connu pour ses interventions dans le secteur bancaire, plus particulièrement de la monétique. La filiale de Blanche Briger développe également des services et des solutions informatiques pour ses clients. BIO est par ailleurs un des leaders du marché de l'île Maurice en délocalisation. Enfin, le groupe a également fait ses preuves dans le secteur des assurances et de l'hôtellerie.

Réussir à s'imposer à Madagascar

La firme mauricienne ambitionne de se faire une place dans le tissu économique local. Jacques Harel, le Président Directeur Général de Briger Indian Ocean, a déclaré lors du lancement officiel de ses activités que son défi est d'asseoir un succès sur le long terme sur la grande île. L'opérateur va composer une équipe formée essentiellement de techniciens malgaches. À noter que l'opérateur a conclu des partenariats avec de grands groupes internationaux et régionaux, dont Datacard, qui a envoyé un représentant à Antananarivo pour l'occasion. L'Ambassadeur de Maurice à Madagascar, Gérard Lemaire, voit dans cet investissement mauricien un signe de la bonne santé du développement régional.

Madagascar, acteur de l'externalisation

Birger Indien Ocean est une entreprise très ancrée dans le domaine de l'outsourcing. Son implantation à Madagascar entre dans le cadre de sa logique de développement. Pour la partie malgache, les opérateurs du secteur se montrent enthousiastes. Le pays s'était imposé depuis quelques années comme étant un acteur majeur du marché francophone de l'externalisation, notamment dans l'Océan Indien. Malgré la crise, les investisseurs étrangers continuent à faire confiance au secteur des TIC à Madagascar. La venue du Mauricien pourrait apporter une aide précieuse pour les sociétés opérant dans le BPO ou pour celles qui gèrent des centres d'appels.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !

© Copyright 2021 All Rights Reserved.