Internet : Google optimise son moteur de recherche

Le 25 septembre 2013
Internet : Google optimise son moteur de recherche

Google, le géant américain du web a tenu à marquer d'une pierre blanche ses quinze années d'existence. La firme a annoncé le lancement du nouvel algorithme de son moteur de recherche appelé Hummingbird.

Colibri traite 90 % des requêtes des internautes

Google a profité d'une conférence de presse organisée en Californie à Menlo Park pour dévoiler le nouvel algorithme de son moteur de recherche. Opérationnel depuis à peu près quatre semaines, Hummingbird pour colibri, traite actuellement plus de 90 % des requêtes formulées par les utilisateurs du web. Le numéro deux du groupe, Amit Singhal parle de la plus importante mise à jour opérée par son entreprise dans ce domaine après celle de 2009 baptisée Caffeine. Cette opération avait porté à l'époque sur le dispositif d'indexation et l'architecture de Google.

Des réponses plus précises

Colibri se veut donc plus précis et plus dynamique. Cet algorithme permet à Google d'analyser plus rapidement la requête de l'utilisateur du service. Le vice-président de la firme américaine explique que l'usage des signes comme +, -, et, ou ; les recherches par mot sont révolus. Le nouveau moteur de recherche privilégiant le dialogue fonctionne en reprenant les expressions saisies par l'internaute dans leur ensemble. Colibri placera ces groupes de mots dans leur contexte d'utilisation. Amit Singhal précise que Hummingbird est capable d'apporter une réponse à des questions de plus en plus complexes. Par ailleurs, ce responsable note que ce nouveau moteur propose aussi un dispositif de comparaison.

Privilégier les conversations

En ce qui concerne les particularités de ce nouveau moteur de recherche, Google s'appuie toujours sur l'algorithme PageRank facilitant la catégorisation des pages Internet. Le vice-président Amit Singhal indique que PageRank figure sur la liste des éléments assurant l'efficacité de Colibri. Le géant américain de l'Internet assure par ailleurs que l'internaute retrouvera Penguin et Panda, les filtres destinés à prévenir les abus en matière de référencement particulièrement pour les portails ne respectant pas les réglementations qualitatives en vigueur dans le domaine du web. Toutefois, Google fait savoir qu'aucun changement majeur n'est prévu concernant le SEO des éditeurs de portails web.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !

© Copyright 2022 All Rights Reserved.