OCCI : enfin une lutte contre les messages haineux et racistes sur Facebook

Le 11 février 2016
OCCI : enfin une lutte contre les messages haineux et racistes sur Facebook

Très critiquée après les événements migratoires en Europe en 2015, notamment en Allemagne, la plateforme de Mark Zuckerberg a décidé, depuis janvier, d'instaurer un nouveau système, ou plutôt une campagne, pour essayer d'éradiquer la diffusion de propos racistes ou d'appels à la violence. Rappelé à l'ordre par l'Allemagne, le réseau social Facebook déploie les grands moyens.

Encourager la délation des propos racistes et haineux sur Facebook

OCCI, Online Civil Courage Initiative, c'est le nom que porte cette campagne contre les mauvaises publications qui n'ont pas leur place sur la plateforme. L'initiative de courage civil en ligne fait désormais partie intégrante du réseau social. Annoncé à Berlin même par Sheryl Sandberg, la Directrice opérationnelle de Facebook, l'OCCI servira à ce que le réseau social ne soit plus un terrain pour exprimer la xénophobie, les discours de haine ou encore les appels à la violence. C'est une campagne qui va renforcer davantage les conditions générales d'utilisation de Facebook, jusque-là ignorées par les extrémistes et les amateurs de commentaires xénophobes.

Des réactions plus rapides et une censure beaucoup plus ciblée

Trois missions principales sont « confiées » à l'OCCI. D'abord, le soutien, notamment promotionnel et financier, des ONG luttant contre le racisme sur Internet et en Europe. Pour cela, une subvention de 1 million d'euros leur a été accordée. Ensuite, le développement de meilleures pratiques et la conception d'outils efficaces, en travaillant avec les experts de la lutte contre l’extrémisme violent. Enfin, l'OCCI va permettre à Facebook d'approfondir les recherches universitaires afin de mieux se pencher sur les problèmes liés à l’extrémisme violent et aux discours de haine. Facebook a déjà engagé la maison d'édition allemande « Bertelsmann » pour une meilleure modération des publications. Effectivement, le réseau social a été très critiqué pour sa passivité et la lenteur de la modération des contenus jugés litigieux.

  • Partager :
  • Réagir :
  • Newsletter
    Restez connecté !

© Copyright 2019 All Rights Reserved.